Internet est un grand réseau composé de très nombreux ordinateurs. Pour qu’ils puissent communiquer entre eux, ils doivent pouvoir s’identifier. Sans nom, il serait impossible de différencier chacun des ordinateurs !

Pour résoudre ce problème, on a décidé d’attribuer un numéro d’identification unique à chaque ordinateur : c’est l’adresse IP.

Les adresses IP

IPv4

Les adresses IP, que vous avez très probablement rencontrées, ont la forme suivante :

124.217.229.14

Ce sont des séries de 4 nombres compris entre 0 et 255. Grâce à ces IP, chaque ordinateur peut avoir un numéro unique qui le rend identifiable :

Ces adresses IP constituées de 4 nombres sont les plus répandues à l’heure actuelle, on les appelle IPv4. Cependant, leur nombre se révèle assez limité : il n’y a en effet “que” $$$256×256×256×256$$$$$$256×256×256×256$$$ possibilités d’IP, soit $$$2564=4294967296$$$$$$2564=4294967296$$$ (plus de 4 milliards). Ce nombre a l’air grand, mais on finira prochainement par l’atteindre avec la multiplication des ordinateurs et des serveurs reliés à Internet.
C’est pourquoi ces IP ont vocation à être remplacées par un nouveau système : IPv6.

IPv6

La nouvelle forme d’IP, que l’on va rencontrer de plus en plus, a la forme suivante :

1703:01b8:43c4:85a3:0000:0000:a213:bba7

C’est une combinaison de plusieurs nombres hexadécimaux (d’où la présence des lettres a, b, c…), ce qui amène le nombre d’IP possibles à $$$2128$$$$$$2128$$$, ce qui représente un très très grand nombre ! Pour vous donner une idée, cela représente 667 millions de milliards d’adresses IP disponibles par mm² de la surface de la Terre ! :o

Les noms d’hôte

Les IP jouent un rôle fondamental dans l’identification des ordinateurs sur Internet, qui sont ainsi capables de se retrouver et de communiquer entre eux. Toutefois, pour un humain retenir une IP n’est pas facile (c’est déjà délicat pour 124.217.229.14, alors imaginez pour les nouvelles IP comme 1703:01b8:43c4:85a3:0000:0000:a213:bba7 !).

Pour résoudre ce problème, on a décidé qu’il serait possible d’associer un nom d’hôte à chaque machine, qui serait équivalent à écrire l’adresse IP. Ce nom d’hôte peut-être n’importe quel texte (comme monordinateur) mais il a le plus souvent la forme accueil.entreprise.net. Chaque ordinateur est identifiable soit par l’IP soit par le nom d’hôte

Les ordinateurs utilisent les adresses IP pour se repérer (ils sont plus à l’aise avec des nombres :p ). Le nom d’hôte est seulement un alias qui revient à écrire l’IP.

Mais comment un ordinateur traduit-il un nom d’hôte que lui donne un humain en une adresse IP qu’il peut utiliser ?

La traduction nom d’hôte => IP est appelé résolution d’hôte.
L’opération inverse est aussi possible : IP => nom d’hôte. On parle de résolution inverse.

Mais cette résolution ne fonctionne pas par magie. Pour traduire un nom d’hôte comme lisa.siteduzero.com en une IP comme 210.111.18.84, l’ordinateur a besoin d’une “table” qui contient toutes les équivalences.

Associer les IP et les noms d’hôtes

Au début, on a commencé à créer cette fameuse table sur chaque ordinateur dans un fichier appelé hosts (hôtes en anglais). Ce fichier existe toujours mais est très peu utilisé en pratique.

Si vous êtes sous Linux ou Mac OS X, vous pouvez le trouver sur votre disque dans /etc/hosts.
Si vous êtes sous Windows, vous pouvez le trouver dans C:\Windows\system32\drivers\etc\hosts (vous pouvez l’ouvrir avec Bloc-Notes).

Leave A Comment

What’s happening in your mind about this post !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

icon 01

Où nous sommes

6 rue alexandrie APT 8, 3eme Etg V.N Meknès. maroc

icon 02

Support technique

(+212) 5355-11754